Les remèdes naturels anti-ballonnements (gaz)


Remèdes anti-ballonnements

Crédit : Pixabay.com / Silviarita

Nous sommes nombreux à subir régulièrement des douleurs de ventre liées aux ballonnements. Exercices, suppléments alimentaires et massages peuvent réduire rapidement les ballonnements et un simple changement de style de vie peut prévenir les récidives.

Les ballonnements abdominaux, parfois appelés « gaz », « pets » ou « vents » en langage familier, mais aussi flatulences ou aérophagie, surviennent généralement en raison d'une accumulation de gaz dans le tube digestif.

Ils engendrent un gonflement du ventre qui devient bien plus dilaté que d'habitude : il est tendu ou douloureux.

La rétention d'eau dans le corps peut aussi être une cause de ballonnements.

Les ballonnements surviennent généralement lorsque l'excès de gaz s'accumule dans l'estomac ou les intestins. Lorsque ils surviennent juste après un repas, ils disparaissent généralement, mais il est souvent possible d'accélérer ce processus.

La meilleure façon de lutter contre les ballonnements est bien sûr, comme pour tout, d'en déterminer la cause. Les éléments qui déclenchent le plus souvent des ballonnements sont les suivants :

  • les problèmes digestifs
  • la constipation
  • les allergies alimentaires
  • les intolérances alimentaires
  • les régimes
  • les boissons gazeuses
  • l’excès de sel ou de sucre
  • le manque de fibres
  • les changements hormonaux (avant les règles par exemple, qui provoquent aussi de la rétention d’eau)

Lorsque les selles sont stockées dans le gros intestin, elles peuvent provoquer des ballonnements et une sensation de gêne, voire de lourdeur dans le ventre.

Un excès de gaz peut également s'accumuler derrière les selles, ce qui aggrave la sensation de ventre ballonné.

De nombreux remèdes de grand-mère ou à faire à la maison peuvent aider à gérer la douleur et l’inconfort.

Les astuces qui aident à se débarrasser rapidement d’un ventre gonflé

    1. Marcher et se promener

      L'activité physique régulière permet aux intestins de « bouger », ce qui contribue à libérer l'excès de gaz et les selles.

      En cas de constipation par exemple, l’activité physique est idéale. Une balade à pied, même rapide si vous n’êtes pas trop sportif, vous offre un soulagement immédiat et rapide, en permettant l'évacuation des gaz.

      Marcher et se promener pour réduire les ballonnements

        Crédit : Pixabay.com / Pexels

        2. Le yoga

          Certaines postures de yoga peuvent positionner les muscles abdominaux de manière à favoriser la libération de l'excès de gaz du tube digestif.

          Cela aide à réduire les ballonnements.

          La posture de l'enfant, la posture du bébé heureux et les squats peuvent vous aider à réduire rapidement l'accumulation de gaz.

          Le yoga contre les ballonnements et les gaz

            Crédit : Pixabay.com / Pexels

            3. La menthe poivrée en gélules

              Les gélules d'huile de menthe poivrée sont recommandées en cas d'indigestion et de gaz associés.

              La menthe poivrée est souvent prescrite en cas de syndrome du côlon irritable, mais peut également être utilisée pour soulager les ballonnements.

              La menthe poivrée favorise le relâchement des muscles intestinaux, ce qui permet aux gaz et aux selles de se déplacer plus efficacement.

              Il faut bien lire la notice et la respecter, puisque la menthe poivrée est notamment déconseillée aux personnes sujettes aux brûlures d'estomac.

              Vous pourrez acheter des capsules de menthe poivrée en pharmacie ou sur Internet.

                4. Les autres gélules anti-ballonnements

                  Les comprimés de siméthicone sont des médicaments anti-gaz qui peuvent aider à évacuer l'excès d'air dans le tube digestif. Là encore, suivez-bien la notice et la posologie.

                  On pense aussi au charbon végétal pour soulager les ballonnements, réputé pour « absorber » les gaz dans l’intestin.

                    5. Le massage abdominal

                      Masser l'abdomen favorise la circulation dans le tube digestif.

                      N’hésitez pas à effectuer un massage circulaire, ou qui suit le trajet du gros intestin, ce qui s’avère particulièrement efficace.

                      Pour ce faire, voici nos conseils par étape :

                      • placez vos mains juste au-dessus de l'os de la hanche droite
                      • massez avec un mouvement circulaire en exerçant une légère pression vers le haut du côté droit de la cage thoracique
                      • massez « normalement » la partie supérieure du ventre en direction de la cage thoracique gauche
                      • descendez lentement vers l'os de la hanche gauche
                      • répétez autant de fois que nécessaire

                      Si vous ressentez une douleur pendant un massage, arrêtez-le immédiatement.

                        6. Les huiles essentielles

                          Une étude de 2016 a prouvé l'efficacité de compléments contenant une combinaison d'huiles essentielles de fenouil et de curcumine chez 116 personnes atteintes du syndrome du côlon irritable léger à modéré.

                          Après 30 jours de cure, les personnes ont constaté une amélioration des symptômes, notamment avec une réduction des ballonnements et des douleurs abdominales.

                          Attention cependant aux huiles essentielles, elles sont risquées chez certaines personnes comme les femmes enceintes. De plus, certains mélanges peuvent être toxiques ou provoquer une mauvaise interaction médicamenteuse.

                          Sans réglementation existante des dosages, renseignez-vous bien avant.

                          Huiles essentielles contre les ballonnements

                            Crédit : Pixabay.com / Monicore

                            7. Un bain chaud et de la relaxation

                              La chaleur du bain peut soulager les douleurs abdominales.

                              En effet, les intestins se détendent et la relaxation peut réduire les niveaux de stress, ce qui diminue les ballonnements et douleurs abdominales.

                              Quelles sont les solutions à long terme contre les ballonnements ?

                              Les solutions rapides ne soulagent pas toujours efficacement tous les ballonnements.

                              De vrais changements de modes de vie sur le long terme peuvent réduire considérablement les ballonnements.

                                1. Manger plus de fibres

                                  Comme vu précédemment, manger plus de fibres aide à prévenir la constipation, et par conséquent les ballonnements.

                                  La plupart des Français ne consomment pas assez de fibres.

                                  Mais, il est important de garder en tête qu’un excès de consommation de fibres ou une augmentation trop rapide des fibres dans son alimentation peut causer encore plus de gaz et de ballonnements.

                                  En effet, vous pourrez remarquer des effets négatifs si vous mangez plus de 70 g de fibres par jour.

                                  Ainsi, en augmentant votre apport en fibres, commencez lentement et augmentez les doses petit à petit, sur plusieurs semaines, pour permettre à l'organisme de s'adapter au fur et à mesure. 

                                    2. Remplacez les sodas par de l'eau

                                      Les boissons gazeuses contiennent des gaz qui peuvent s'accumuler dans l'estomac.

                                      Le dioxyde de carbone, qui donne le côté pétillant aux sodas et autres boissons similaires, peut également causer des bulles et des ballonnements dans l'estomac.

                                      Les sucres ou les édulcorants artificiels peuvent aussi provoquer des gaz et des ballonnements.

                                      Boire de l'eau est alors essentiel pour diminuer les gaz.

                                        3. Évitez les chewing-gums

                                          Les sucres contenus dans un chewing-gum peuvent provoquer des ballonnements chez certaines personnes.

                                          Par ailleurs, en mâchant et mastiquant, vous avalez de l’air, ce qui peut également provoquer des ballonnements et des douleurs intestinales.

                                          Privilégiez alors des bonbons à la menthe, au gingembre ou à la menthe poivrée pour rafraîchir votre haleine !

                                            4. Plus d’activité quotidienne

                                              L'exercice aide votre corps à libérer les selles et les gaz du côlon, offrant aussi un transit plus régulier. L'exercice libère également du sodium supplémentaire par la transpiration, ce qui peut aider à réduire la rétention d'eau.

                                              Il est essentiel de boire beaucoup d’eau avant et après l’entraînement pour rester hydraté, car la déshydratation peut aggraver la constipation.

                                                5. Manger à intervalles réguliers

                                                  Nous sommes nombreux à ressentir des ballonnements directement après un gros repas.

                                                  En effet, les gros repas ne sont pas recommandés, il est préférable de manger plusieurs repas par jour en plus petites quantités, permettant au système digestif de toujours travailler.

                                                  L'ingestion rapide d'aliments peut introduire de l'air dans le tube digestif. Ainsi, mâchez bien et mangez doucement.

                                                    6. Les probiotiques

                                                      Les probiotiques sont de bonnes bactéries qui vivent dans les intestins. Des probiotiques comme compléments alimentaires peuvent aider à réguler les bactéries du côlon.

                                                      Vous pouvez également les trouver dans des sources naturelles comme les boissons végétales fermentées comme le Kombucha ou le Kéfir.

                                                        7. Manger moins de sel

                                                          L’excès de sel favorise la rétention d’eau dans le corps.

                                                          Non seulement le sel favorise les ballonnements et la sensation de ventre gonflé, mais peut aussi entraîner un gonflement d’autres parties du corps comme les pieds et les mains notamment.

                                                            8. Le régime FODMAP

                                                              Développé par Sue Shepard, nutritionniste australienne, le régime FODMAP a pour but de soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable.

                                                              Que signifie l'acronyme FODMAP ?
                                                              • F = Fermentescibles
                                                              • O = Oligosaccharides (Fructanes et galacto-oligosaccharides ou GOS)
                                                              • D = Disaccharides (lactose)
                                                              • M = Monosaccharides (fructose en excès)
                                                              • A = And (et)
                                                              • P = Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol, maltitol)

                                                              Ce régime consiste à :

                                                              • éviter les aliments riches en FODMAP
                                                              • favoriser les aliments pauvres en FODMAP
                                                              • réintégrer progressivement les aliments sources de FODMAP pour tester la tolérance digestive
                                                              • conserver des apports nutritionnels adéquats
                                                              • surveiller les symptômes en suivant un plan de réintroduction adapté

                                                                9. Tenez un journal alimentaire

                                                                  Les intolérances alimentaires sont responsables de nombreux cas de ballonnements. Ils peuvent conduire à un excès de gaz dans le tube digestif.

                                                                  Les ballonnements sont fréquents chez les personnes intolérantes au lactose et incapables de digérer le sucre de lactose contenu dans les produits laitiers.

                                                                  L'intolérance auto-immune au gluten, appelée maladie cœliaque, est un autre responsable potentiel.

                                                                  En cas de ballonnements, quand consulter ?

                                                                  Bien que cela ne soit pas courant, des ballonnements et un gonflement de l'abdomen peuvent cacher une maladie plus grave :

                                                                  • maladie du foie
                                                                  • maladie intestinale
                                                                  • insuffisance cardiaque
                                                                  • problèmes rénaux
                                                                  • et certains types de cancer

                                                                  Des ballonnements qui persistent pendant des jours ou des semaines peuvent indiquer un problème de santé nécessitant des soins médicaux.

                                                                  En cas de ballonnements persistants, il est conseillé d’en parler à son médecin.

                                                                  Consultez un médecin si vous souffrez de ballonnements et que vous avez les symptômes suivants : 

                                                                  • changement d'appétit ou difficulté à manger
                                                                  • diarrhée
                                                                  • vomissements
                                                                  • perte de poids
                                                                  • fièvre
                                                                  • douleur abdominale sévère
                                                                  • sang rouge vif dans les selles
                                                                  • selles noires ou foncées

                                                                  Dans la majorité des cas, les ballonnements sont dus à des problèmes mineurs pouvant être résolus par des changements de mode de vie ou des compléments alimentaires.

                                                                  Déterminer la cause sous-jacente des ballonnements, parfois psychologique, ou d’autres problèmes digestifs reste la première étape pour obtenir un traitement et se sentir mieux.